COOKIES : En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies.

Patrimoine

Eglise “Saint Pierre ès liens” de la paroisse saint grégoire de ligueil.

L’église, de style néo-gothique, date du XIX ème siècle. comme d’autres églises du diocèse, elle est dues au même architecte. Elle remplace une ancienne église construite aux ix ème et x ème siecles et restaurée en 1664.

Les vitraux du choeur sont du xix ème siècle réalisés et signés par le maître verrier lobin en 1869 réputée dans tout le lochois. ceux de la nef sont signés “G merklen angers 1923” représentent les saints les plus réputés dans la région, dans l’esprit de l’après guerre de 1918-1948. les vitraux des transepts ne sont pas signés.

Les vitraux ont été primé par le journal pèlerin pour le prix 2011 organisée pour soutenir un projet lié à “un patrimoine pour demain” ce prix a contribué à la restauration et au nettoyage de l’ensemble des vitraux. il est à noter que les successeurs du maître verrier G merklen d’angers, ont assuré ces travaux.

Vitrail de 1886 signé Lobin, représentant le Christ revêtu des ornements sacerdotaux et présentant le calice et l'hostie consacrés par l’eucharistie, il est accompagné de l’inscription “venez à moi et je vous réconforterai.” le registre inférieur représente la sortie de saint pierre détaché de ses liens par l’ange du seigneur, devant la garde endormie. ce registre explique le nom patronymique de l’église “saint pierre ès liens”

Le baptistère du xix ème siècle représente le baptême du christ par saint jean baptiste sur la coiffe de la cuve baptismale située à l’entrée de l’église. il rappelle que jésus à lui-même donné l’exemple en se faisant baptiser par Jean

La mairie xviii ème siècle installée depuis 1950 dans une partie d’un bel ensemble de bâtiments qui ont appartenu autrefois à l’archevêché de tours, la mairie présente au sud une façade imposante qui a fière allure, probablement du xviii ème siècle. Le bâtiment qu’elle occupait autrefois, a abrité la poste et aujourd’hui les salles de classe sont devenues des salles de réunions; elles portent les noms d’habitants de cussay déportés pour fait de résistance.

Lavoir (Pré carré – Faucoude)

lavoir des pré carré du début de xx ème siècle. restauré , il possède une belle charpente couverte d’ardoises. Installé près d’une source.
Lavoir de faucoude transformé en cressonnière

Four à pain, provenant de la ferme de la brangerie, a été construit à proximité du lavoir au pré carré par des jeunes d’une association rurale. Il est employé à l’occasion de la fête du pain tous les ans à la fin du mois d’aôut: il témoigne, lui aussi de la vie communautaire qui se pratiquait ici jusqu’au début du xxème siècle.

Les châteaux de La Cigogne et de la roche d’enchaille:
Le château de la roche d’enchaille partage avec le château de “ la cigogne” des fondations ou quelques ruines des deux châteaux qui ont été le siège de fiefs au xiii ème siècle
a fin du xix ème siecle, La cigogne avait pour propriétaire christiphe aquilas élève de rude et lui même sculpteur reconnu; il reçoit au château quelques célébrités de son temps tels les
Route d’Espagne
tombes vers le xviii ème siècle, ont été fort bien disposées à l’entrée du cimetière lors du transfert de 1937. elles rappellent que cussay a une histoire et qu’elle sait honorer ses grands anciens.